top of page

Suchergebnisse

13 éléments trouvés pour «  »

  • Explorer le département de cuisine de Matlai

    Préparez-vous à éveiller vos papilles et embarquez pour un voyage de saveurs au Boutique Hôtel Matlai. Notre département de cuisine est l’endroit où la magie opère, et nous sommes ravis de vous présenter les personnes talentueuses qui se cachent derrière les coulisses. Ce qui nous distingue n'est pas seulement notre dévouement à une cuisine exquise, mais aussi notre engagement à associer les influences culinaires mondiales à la riche tapisserie des traditions de Zanzibar. Notre cuisine propose une gamme d'options délicieuses, que vous soyez séduit par notre menu à 3 plats qui change quotidiennement, nos spécialités soigneusement sélectionnées ou notre vaste sélection de plats disponible pour le déjeuner ou le dîner. C’est un voyage qui traverse les continents et les cultures, offrant une expérience aussi diversifiée qu’agréable. Et pour nos invités végétariens, nous avons préparé un menu spécial qui ravira àcoup sûr. Chef de cuisine principal Saleh a fait ses premiers pas à Matlai le 29 février 2012, lors de l'ouverture de l'hôtel. Bien que né sur l'île de Pemba, il a grandi sur l'île d'Ugunja, ou les traditions de danse et les chants taryn ontfaçonné son éducation. Le parcours du chef Saleh dans la cuisine a commencé par une formation au Serena Hotel Zanzibar. En tant que chef de cuisine, il estime que l'aspect le plus difficile de la cuisine est la nécessité d'une connaissance approfondie des différents plats et d'une organisation efficace des rayons. Son expertise réside dans le département de cuisine chaude et de pâtisserie, où il aime préparer une large gamme de plats délicieux et transformer des idées créatives en délices culinaires. Chef de cuisine Ibrahim fait partie du Boutique Hotel Matlai depuis 2013. Né et élevé à Zanzibar, il chérit la tradition du Mwaka Kogwa, un célèbre festival swahili. Le parcours culinaire du chef Ibrahim comprenait deux ans au Maruhubi College et des études sur le terrain au restaurant Livingstone. Selon lui, l’aspect le plus difficile de la cuisine est de maîtriser les détails, d’avoir une connaissance approfondie des aliments et de faire preuve de créativité pour dépasser les attentes des clients. Il apprécie travailler dans la cuisine de Matlai, en particulier dans la cuisine chaude, où son expérience s'épanouit. Chef de cuisine Herson fait partie du Boutique Hotel Matlai depuis 2018. Originaire de la Tanzanie continentale, plus précisément du village de Kaminufa dans le district de Simbo de la région de Kathari, il apporte avec lui les riches traditions de son pays natal. Son parcours dans la cuisine a commencé avec son inscription au Machui Community College en 2012, où il a étudié la gestion hôtelière dans le département de cuisine. Cette poursuite éducative s'est poursuivie jusqu'en 2013, jetant les bases de sa carrière culinaire. L'un des aspects les plus exigeants de son rôle est la nécessité de posséder des connaissances approfondies dans divers domaines culinaires. Le chef Herson excelle dans la confection de pâtisseries et dans la cuisine chaude. Il apprécie également beaucoup l'environnement chez Matlai, où il est capable d'essayer toujours de nouvelles choses et de travailler avec une super équipe. Cuisinière du petit-déjeuner Zuhura qui a rejoint le Boutique Hotel Matlai en février 2021, a commencé comme stagiaire et après six mois, elle est devenue notre chef dévouée du petit-déjeuner.Originaire du village de Jusha Rejima, son expérience implique des activités minières, ce qui ajoute une touche unique à ses compétences culinaires. Zuhura a suivi une formation de 3 mois au collège Awana Vijano Center avant de rejoindre notre département de cuisine. L'aspect le plus difficile pour elle est de créer continuellement de nouveaux plats et combinaisons tout en s'assurant que ses connaissances culinaires sont de premier ordre. Elle excelle dans le rayon cuisine chaude et pâtisserie et adore travailler avec l'équipe, élaborant de délicieux plats pour nos invités. Chef junior Yussuph a rejoint le Boutique Hôtel Matlai en octobre 2022 en tant que stagiaire et a complété sa formation de 6 mois. Il est maintenant notre chef junior, apportant un mélange de tradition du village de Mwanza Regim, connu pour la pêche et l'élevage du bétail. Le voyage culinaire de Yussuph a commencé au Bitech College de Mwanza, en Tanzanie, et s'est poursuivi par des études sur le terrain à Zanzibar. Pour lui, l’aspect le plus difficile du métier de chef est de rester concentré et deprêter attention aux moindres détails. Son cœur réside dans la cuisine chaude, où il aime concocter des plats exquis qui ravissent nos invités. En explorant le monde culinaire du Boutique Hotel Matlai, vous découvrirez la passion et le talent artistique que nos chefs apportent à chaque assiette. Notre menu quotidien de 3 plats, nos options à la carte et la fusion des saveurs internationales et locales témoignent de notre engagement à rendre chaque repas mémorable. Dans notre cuisine, nous célébrons le vibrant, le diversifié et le délicieux. Rejoignez-nous pour savourer l'essence des cuisines Sansibar, où tradition et innovation se conjuguent dans chaque plat. Au Boutique Hotel Matlai, nous ne faisons pas que cuisiner; nous créons des expériences, un repas exquis à la fois. Votre aventure culinaire commence ici.

  • Swahili : pas seulement une langue

    Nichée dans les magnifiques eaux de l’océan Indien, Zanzibar est bien plus qu’un paradis tropical. C'est un lieu où l'histoire, la culture et la langue se mélangent. Le swahili n’est pas seulement un moyen de communication. Rejoignez-nous pour un voyage linguistique à travers Zanzibar. Jambo, jambo Bwana Habari gani ((Comment vas-tu?) ) Nzuri sana (Très bien) Wageni, mwakaribishwa (Invités, de rien) Tanzanie yetu (Notre Tanzanie) Hakuna matata (Pas de soucis) "Jambo Bwana" : Des racines kenyanes au "Hakuna Matata" de Disney "Jambo Bwana", une salutation swahili signifiant "Bonjour monsieur", a d'abord trouvé son rythme sur la scène musicale kenyane grâce au groupe Them Mushrooms. Composée par Teddy Kalanda Harrison dans les années 1980, cette chanson joyeuse accueille les clients des hôtels de toute la Tanzanie et célèbre les paysages et l'esprit accueillant de ses habitants. La renommée de la chanson a explosé lorsque Disney l'a présenté dans "Le Roi Lion" sous le nom de "Hakuna Matata". Cette adaptation de Timon et Pumbaa a ajouté une ambiance insouciante au film, faisant de « Jambo Bwana » un symbole mondial de la chaleur et de l'hospitalité africaine. Certains des membres de l'équipe Matlai chantent ici pour vous : Le pouvoir de l’unité à travers le langage L'histoire linguistique de Zanzibar est étroitement liée à son passé. Les conflits tribaux menaçaient l'harmonie. C'est Julius Nyerere, ancien président de la Tanzanie, qui a alors reconnu l'importance de la langue pour promouvoir l'unité et prévenir les conflits. Sa vision d'une langue unifiée a conduit à l'utilisation généralisée du swahili. Cette décision a comblé les déficits de communication et créé un fort sentiment de communauté parmi les diverses tribus qui vivaient sur le continent tanzanien et sur les îles. Dialectes variés Bien que le swahili soit la langue principale de Zanzibar, il convient de noter que la langue varie selon les régions. Il existe différents dialectes du swahili à Zanzibar, donnant à chaque village son charme propre. Même sur le continent, le swahili peut avoir une grande variété de dialectes qui montrent la capacité d'adaptation de la langue. Des mots influencés par d’autres langues Le charme du swahili s’étend à son vocabulaire, où vous retrouverez des mots empruntés à différentes langues. Par exemple, "daktari" pour médecin, "shule" pour école (de l'allemand "Schule") et "kilomita" pour kilomètre représentent la riche diversité linguistique du swahili, dans laquelle les influences étrangères se combinent harmonieusement avec les mots autochtones. Quelques mots utiles pour votre séjour 1. karibu - bien venu 2. ndiyo - qui 3. hapana - non 4. pole - excuse 5. tafadhali - s'il vous plâit 6. asante - merci 7. sawa - d'accord 8. chakula - dînner 9. maji - eau 10.Kwaheri - au revoir 11. haraka - presser 12. chap chap - plus vite, plus vite (slang) Très importante est également la phrase "Pole, Pole", qui se traduit en anglais par quelque chose comme "lentement, lentement". Cette expression peut avoir différentes significations. 1. Détente : les habitants de Zanzibar ont tendance à mener une vie détendue et à ne pas être trop stressés par la pression du temps. "Pole, Pole" encourage les gens à prendre les choses avec calme. 2. Respect : lorsque les habitants utilisent cette phrase, elle peut également servir d'expression de respect envers les autres, mettant l'accent sur la patience et la considération. 3. Tourisme : dans le secteur du tourisme, "Pole, Pole" est souvent utilisé envers les touristes pour leur montrer qu'ils devraient prendre leur temps pour profiter de l'île au lieu d'être stressés par un emploi du temps chargé. Dans l'ensemble, "Pole, Pole" représente le style de vie décontracté et l'hospitalité chaleureuse pour lesquels Zanzibar est connu. C'est un rappel de l'importance de savourer les moments et de laisser le stress de la vie quotidienne derrière soi. Des salutations qui vont au-delà d’un simple «bonjour». À Zanzibar, les salutations sont très importantes. Ils reflètent la chaleur et le respect de la culture locale. Il ne s’agit pas seulement de dire « bonjour ». Il existe de nombreuses façons de saluer quelqu'un. Bonjour : "Hujambo" Comment vas-tu? : «Habari Gani?» Comment vas-tu? : "Mambo vipi?" Je vais bien : "Sijambo" Bon : "nzuri" Très bien : "nzuri sana" Il est également important de noter que les salutations vont souvent au-delà de la personne. Les gens se renseignent souvent sur les familles, les proches et d’autres aspects également. Salutations respectueuses Le respect est profondément enraciné dans la culture de Zanzibar et se reflète dans la façon dont les gens s'adressent les uns aux autres. Par exemple: Respectueusement pour les jeunes femmes : «mama» - maman Pour femme plus âgée : «bibi» - dame Hommes plus jeunes: «baba» - père Hommes plus âgés : «babu» - grand-père Femmes du même âge : «dada» - sœur Hommes du même âge : «kaka» - frère Ces formes d’adresse soulignent l’importance de l’âge et de l’expérience. Ils renforcent les liens au sein des familles et des communautés. Hakuna Matata - Pas de problème! Vous avez probablement déjà entendu l’expression bien connue « hakuna matata ». En swahili, cela signifie « pas de problème ». Ce dicton, également rendu célèbre par « Le Roi Lion » de Disney, incarne la nature détendue et insouciante des habitants de Zanzibar. Cela nous rappelle que même face aux défis, une attitude positive prévaut. Say yes instead of saying no In Zanzibar, the word "no" or "I don't know" is often avoided. Instead, people tend to answer positively, even when they don't have a definitive answer. This reflects a desire to maintain harmony and preserve a sense of hospitality. The goal is to ensure that everyone feels welcome and comfortable. En résumé, Zanzibar est un lieu où la langue, la culture et la communauté se réunissent dans un réseau de diversité et d'unité. Le swahili, avec sa riche histoire et ses dialectes, témoigne de l’esprit vibrant de cette île enchanteresse. Lorsque vous visitez Zanzibar, n'oubliez pas d'embrasser la langue, la culture et la population, et vous découvrirez la véritable essence de ce paradis fascinant. Hakuna Matata!

  • Voyage au cœur de la tradition : Découverte des richesses des mariages swahilis

    Dans la culture diverse de Zanzibar, les mariages swahilis se déroulent comme une célébration de l'amour et un témoignage des traditions locales. Ces mariages ne sont pas seulement des réunions familiales ; ce sont des événements culturels enracinés au cœur de la communauté swahilie. Une proposition et au-delà Le chemin vers le mariage swahili commence lorsque le prétendant approche la famille de la mariée avec une proposition de fiançailles. Cependant, ceci n'est que le premier acte d'une cérémonie élaborée. L'événement des fiançailles est un moment de joie et de bonheur, accompagné de la récitation de poèmes swahilis appelés "mashairi". Ces poèmes expriment l'immense bonheur de réunir deux familles. Au milieu de la joie, des discussions sur la dot ont lieu, où les deux familles négocient les termes, que ce soit de l'argent, des biens ou des meubles à offrir à la mariée. Préparation et soins Parmi les préparatifs du grand jour, la mariée participe à une tradition ancestrale, un gommage corporel swahili enveloppé dans un tissu traditionnel appelé "kanga". Cette expérience incontournable prépare sa peau pour les célébrations à venir et lui permet de révéler sa beauté. Le gommage est méticuleusement préparé à partir d’un mélange d'ingrédients exquis, notamment des clous de girofle, de la noix de coco fraîche, des fleurs de jasmin parfumées, du bois de santal, du curcuma et de l'eau de rose apaisante. Pendant que la mariée réalise ce rituel de bien-être, elle est accompagnée de ses amis et de sa famille. Ensemble, ils chantent des chansons chargées de vœux pour un mariage joyeux et un avenir orné du rire des enfants. Pour ceux qui souhaitent s'immerger dans le cœur de la culture et des traditions swahilies, notre Bustani Spa offre une invitation exclusive aux jeunes mariés. Vous pouvez participer à cette expérience authentique, avec ce célèbre gommage corporel fait maison qui capture l'essence de l'héritage swahili. C'est une occasion unique de vous plonger dans la richesse de la tradition et de vous émerveiller devant la beauté de l'amour. Il convient de noter que notre gommage corporel n'est pas la recette originale ; nous l'avons réimaginé pour l’adapter à toutes les occasions. De plus à l'approche du mariage, des préparatifs méticuleux ont lieu. Les femmes se parent de motifs "henné" sur les bras et les jambes, une tradition appréciée dans la culture swahilie. Faire du shopping pour la tenue de la mariée est une priorité absolue, tandis que les hommes partagent diligemment les responsabilités liées au programme de mariage. La cérémonie du Nikah Le point culminant du jour du mariage est la cérémonie du "nikah", souvent célébrée à la mosquée. Lors de celle-ci, le marié sollicite le consentement de la mariée, la mariée étant représentée par son père, son frère ou son oncle en l'absence de son père. Ce processus sacré, conforme aux traditions islamiques, garantit que le consentement est donné librement. Il est demandé trois fois, reflétant l'importance du libre arbitre. La cérémonie est suivie d'un délicieux repas, le plus souvent un buffet. Un festin pour les sens Aucun mariage swahili n'est complet sans un somptueux festin préparé par la famille de la mariée. Le menu propose une variété de délices traditionnels, notamment le "mikate ya sinia" (gâteau au riz et à la noix de coco), les sambusas, les kebabs et le célèbre "Biriani" aromatique, un plat préparé à base de riz infusé d'épices indiennes, de succulent poulet et d'herbes fraîches. Une célébration de l'unité Alors que les hommes prennent leur repas séparément, les femmes participent à diverses activités. La fête du déjeuner "shinda" les voit revêtir des tenues assorties "sare" comme symbole de solidarité. Les cérémonies "Kupamba" et "kesha" suivent, caractérisées par des chansons "tarab" mélodieuses et des danses animées. Pendant ces événements, les hommes ne sont généralement pas autorisés à s'approcher. Une conclusion mémorable Le mariage atteint son apogée lorsque la mariée arrive dans la salle, souvent ornés du tissu traditionnel "leso", prenant place sur une scène spéciale où tous les regards sont braqués sur elle. Peu après, le marié fait son entrée, ce qui entraîne une séance photo joyeuse où des souvenirs sont capturés. La mariée est couverte de cadeaux pour commencer sa nouvelle vie, notamment des ustensiles de cuisine, des bijoux et des vêtements. Découvrez la magie des traditions de mariage swahilies dans notre Bustani Spa, où nous proposons le gommage swahili spécial sous le nom de "Bibi Harusi Scrub". Laissez-vous enchanter par l'esprit de Zanzibar.

  • Célébrer la culture : Festivals et célébrations à Zanzibar

    L'une des meilleures façons de découvrir la richesse culturelle de Zanzibar est de participer aux divers festivals et célébrations qui animent l'île tout au long de l'année. Des traditions séculaires aux extravagances culturelles contemporaines, voici quelques-uns desévènementsles plus captivants à Zanzibar. Sauti za Busara : Où la musique et la culture se rejoignent (février) Sauti za Busara, qui se traduit par "Sons de la sagesse" en swahili, est un festival annuel de musique et de culture qui se tient à Zanzibar. Créé en 2003 par une ONG culturelle, c'est un événement important qui a acquis une reconnaissance non seulement en Afrique de l'Est, mais aussi sur la scène internationale. Pendant un week-end de trois jours, l'île célèbre la musique, le théâtre et la danse mettant en lumière les traditions africaines. Le festival a généralement lieu en février, attirant des visiteurs et des amateurs de musique du monde entier. Il présente une gamme diversifiée d'arts du spectacle, mêlant à la fois des styles modernes et traditionnels. Le festival se déroule dans la vieille ville historique de Stone Town, avec la scène principale située à l'intérieur de l'Ancienne Forteresse (Ngome Kongwe). L'un des points forts du festival Sauti za Busara est la parade de rue de type carnaval qui lance l'événement le premier jour. Cette procession colorée et animée à travers les rues de Stone Town est un spectacle à voir, avec des musiciens, des danseurs et des artistes de différentes cultures et régions, donnant le ton pour les festivités vibrantes qui suivent. Festival Mwaka Kogwa : Accueillir la nouvelle année à la mode zanzibarite (juillet) Chaque année à Makunduchi, un village situé dans la partie sud de Zanzibar, se déroule une célébration de quatre jours appelée Mwaka Kogwa. Cette célébration a lieu aux alentours du 23 ou 24 juillet. Les origines de cette fête remontent au zoroastrisme (une religion perse plus ancienne que l'islam). Il s'agit d'une célébration du Nouvel An perse dont certains des événements incluent d'immenses feux de joie et dessimulations de combats. Ces combats impliquent des hommes utilisant des tiges de bananier pour s'engager dans des combats, symbolisant une manière de libérer leurs frustrations accumulées et leurs tensions tout au long de l'année. Pendant ce temps, les femmes se promènent dans le village vêtues de leurs plus beaux habits, enchantant la communauté avec des chansons envoûtantes sur la famille et le bonheur. Le point culminant du festival survient lorsque le guérisseur traditionnel du village allume un feu, interprétant la direction de la fumée comme un moyen de prédire la prospérité de l'année à venir. Mwaka Kogwa se termine par un grand festin, symbolisant le bonheur et l'abondance pour tous. Festival international du film de Zanzibar (ZIFF) : Une mosaïque des cultures des dhows (juillet) Pendant deux semaines chaque juillet, le Festival international du film de Zanzibar (ZIFF) dévoile ses trésors cinématographiques. Ce festival, connu sous le nom de Festival des pays des dhows, célèbre les arts et les cultures de l'Afrique, des États du Golfe, de l'Iran, de l'Inde, du Pakistan et des îles de l'océan Indien. Son point central est un programme de films captivant présentant à la fois des projections en compétition et hors compétition. Des films de fiction et des documentaires du monde entier explorent des thèmes qui résonnent avec les pays des dhows. Au-delà du cinéma, le ZIFF offre une variété vibrante de musique, de théâtre, de spectacles de danse, d'ateliers et d'expositions. Les Jardins Forodhani à Stone Town s'animent de musique, et de nombreux événements sont ouverts au public. Le festival comprend des compétitions cinématographiques, et les films sélectionnés concourent pour des prix prestigieux, notamment les prix Golden Dhow et Silver Dhow. Ces prix célèbrent les remarquables contributions apportées à l'industrie cinématographique et à l'art de la narration. Eid El-Fitr : Grande célébration de la générosité Eid El-Fitr est le joyau de la couronne du calendrier festif de Zanzibar. Cette grande fête marque la fin du Ramadan, le mois du jeûne, de la réflexion et de la maîtrise de soi. Elle incarne l'essence du don et de la charité. Le calendrier islamique dicte les dates changeantes de Ramadan et de l'Eid, changeant généralement d'environ 11 jours chaque année. Pendant le Ramadan, les musulmans s'abstiennent d'activités telles que manger, boire et fumer pendant les heures de clarté. Certains restaurants peuvent fermer à cette période, et se procurer de la nourriture en dehors des principales villes peut être difficile pendant la journée. Cependant, une fois l'Eid arrivé, l'île s'embrase de célébrations. Les familles et les amis se réunissent, échangent des cadeaux et visitent les maisons des uns et des autres. L'Eid est un spectacle visuel où les nouvelles tenues achetées ou confectionnées pendant le Ramadan sont mises en valeur." À la nuit tombée, des concerts de Taarab et des discothèques attirent les fêtards à danser toute la nuit. Les célébrations de l'Eid se poursuivent pendant quatre jours, offrant une opportunité aux visiteurs de participer à la joie de la fête. Pendant votre séjour au Boutique Hotel Matlai, envisagez de synchroniser votre visite avec l'un de ces festivals captivants. Chaque événement promet un voyage inoubliable au cœur de la culture zanzibarite.

  • Faits intéressants sur l'histoire de Zanzibar - Partie 2

    Zanzibar est connue pour ses nombreuses innovations et progrès au cours des siècles. Des débuts du cinéma à l'avènement de l’automobile et des chemins de fer, en passant par ses prouesses dans le domaine de la santé, le parcours de Zanzibar vers la modernité est véritablement remarquable. Dans cet article, nous découvrirons les efforts fascinants de la population pour développer l'île. 1. L'ère glorieuse des cinémas de Zanzibar La passion de Zanzibar pour le grand écran a commencé au début du XXe siècle. Le premier cinéma, une simple tente blanche située à Stone Town, a été établi en 1916, présentant principalement des films britanniques. Avec le temps, d'autres cinémas ont vu le jour sur l'île, tels que l'Empire Cinema, le Sultanat Cinéma et le Majestic Cinéma. Ces lieux ont diverti le public zanzibarite avec une gamme variée de films d'action en anglais, en arabe et en hindi, ainsi que des comédies musicales populaires. H.M. Sayyid Khalifa bin Harub, le Sultan de Zanzibar à l'époque, était un client régulier à la fois du Majestic et du Sultanat cinémas, appréciant souvent les films arabes depuis la Loge Royale. Le gouvernement a décidé de mettre en place un "Cinéma Mobile" qui se déplaçait dans les petites villes et les villages, offrant des divertissements gratuits à travers l’actualité du continent. 2. Zanzibar : Pionniers dans le monde de l'automobile À une époque où l'automobile se faisait rare et était réservée uniquement à la haute société, Zanzibar a marqué l'histoire en étant le premier pays d'Afrique de l'Est à introduire la voiture. Une photo, retrouvée dans les archives, datant d'environ 1913 montre H.M. Sultan Khalifa bin Harub, Sultan de l'île, assis dans sa voiture Isotta Fraschini de fabrication italienne, aux côtés de son jeune fils le Prince Abdalla. Isotta Fraschini, une entreprise italienne, était réputée à cette époque pour ses voitures de luxe. Avant l'arrivée de l’automobile, les voitures tirées par des chevaux étaient le principal mode de transport sur l'île. Cependant, l'arrivée d'Isotta Fraschini et d'autres grandes marques a marqué une avancée significative dans l'histoire des transports de Zanzibar. 3. Le chemin de fer innovant de Zanzibar Zanzibar fut la première île a inauguré le chemin de fer en Afrique de l'Est, elle fut construite il y a 138 ans. En 1879, le Sultan de Zanzibar a commandé une ligne de chemin de fer d’environ 11 kilomètres reliant la Maison des merveilles de Stone Town à son palais de Chukwani. Celle-ci était composée de deux voitures tirées par des mules. En 1881, le Sultan a acquis une locomotive provenant du Royaume-Uni, marquant le premier chemin de fer motorisé à locomotive d'Afrique de l'Est. Bien que le service ferroviaire de Chukwani ait pris fin à la suite de la mort du Sultan en 1888, il a ouvert la voie à la célèbre ligne de chemin de fer de Bububu, établie en 1904. Ce chemin de fer, construit par la société américaine Arnold Cheney and Co., a servi de moyen de transport populaire pour les habitants et comprenait même un wagon de première classe pour les touristes souhaitant explorer l'île. 4. Santé à Zanzibar : Un modèle pour la région Des années auparavant, le système de santé de Zanzibar était réputé pour son excellence et ses soins médicaux avancés en Afrique de l'Est. Outre les hôpitaux et les centres médicaux, le pays disposait d'un département dédié aux services de santé communautaire pour prévenir et éradiquer les maladies transmissibles. La collaboration entre le gouvernement de Zanzibar et l'UNICEF a permis de former des inspecteurs de santé locaux et des sages-femmes, ce qui a permis la construction d'un centre de maternité à Makunduchi en 1950. En 1955, le moderne "Hassanalli Karimjee Jivanjee Hospital" a ouvert ses portes à Stone Town, offrant d’excellents soins médicaux au Sultan et à sa famille. Zanzibar avait également une équipe de médecins et d'infirmières hautement qualifiés, offrant d'incroyables services à travers les îles. L'engagement envers la santé s'étendait aux initiatives de santé publique, y compris les efforts pour éradiquer le paludisme et d'autres maladies transmissibles. Grâce à une étroite collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Zanzibar a réussi l'exploit remarquable d'être déclaré "Exempt de paludisme" en 1963. L'histoire de l'innovation de Zanzibar dans le domaine du cinéma, des transports et de la santé témoigne de son esprit pionnier. Des débuts du cinéma sous des tentes blanches à la première introduction de l’automobile et du chemin de fer en Afrique de l'Est, Zanzibar a toujours été à l'avant-garde du progrès. Son engagement envers la santé et les initiatives de santé publique ont fait de Zanzibar un exemple d'excellence en termes de médecine en Afrique de l'Est. Alors que Zanzibar continue d'embrasser l'avenir, l’île reste fière de son passé remplie de prouesses.

  • Faits intéressants sur l'histoire de Zanzibar - Partie 1

    Zanzibar possède une histoire riche et captivante de relations diplomatiques avec divers pays. Au XIXe siècle, pendant le règne de Sayyid Said bin Sultan, la position stratégique de Zanzibar et son économie robuste lui ont permis de maintenir des liens positifs avec les plus grandes puissances mondiales de l'époque. Cet article présentes les prouesses diplomatiques de Zanzibar, ses relations avec les puissances européennes, et l'intrigante histoire de la brève guerre qui s'est déroulée sur ses rivages. 1. La diplomatie de Sayyid Said bin Sultan Au début du XIXe siècle, Sayyid Said bin Sultan, eminant souverain Omanais a accédé au trône de Zanzibar avec pour objectif de créer un empire économiquement fort entretenant des relations harmonieuses avec un grand nombre de nations à l’échelle mondiale. À cette époque, les côtes de l’île étaient animées par les navires marchands ainsi que les navires de guerre européens et américains. Malgré les batailles napoléoniennes qui faisaient rage en Europe et s'étaient étendues jusqu’à l'océan Indien, Sayyid Said a adopté une politique de neutralité, évitant de favoriser une nation en particulier. Il a ainsi maintenu pendant des années une marine puissante pour protéger son empire et dissuader les menaces potentielles. Sayyid Said a entretenu des liens solides avec les Britanniques, qui exerçaient une influence significative en Inde. Ensemble, ils ont coopéré pour lutter contre les pirates en provenance d'Oman. La marine du Sultan a entretenu des échanges commerciaux solides avec des pays aussi lointains que la Chine ainsi que les Comores, Madagascar, Maurice et La Réunion. La position stratégique de Zanzibar et ses excellents ports en ont fait un point d'entrée essentiel pour les marchands du monde entier. Sayyid Said a également encouragé l'installation de marchands européens à Zanzibar, concluant des traités commerciaux avec divers pays, dont les États-Unis. Le voyage du navire "The Sultanah" à New York en 1840, apportant des cadeaux au président américain, a mis en évidence les solides liens diplomatiques forgés par le Sultan. 2. L'arrivée portugaise à Zanzibar Au début du XVIe siècle, les Portugais sont arrivés à Zanzibar, laissant une empreinte durable sur l'histoire de l'île. L'attaque injustifiée du commandant portugais Ruy Lourenco Ravasco en 1503 a créé de l'amertume parmi les habitants locaux, conduisant à une série de conflits et d'opposition contre la présence portugaise. Malgré une résistance initiale, l'influence portugaise dans la région a persisté pendant un certain temps. 3. La courte guerre de Zanzibar À la fin du XIXe siècle, après la mort de Sayyid Ali bin Said, Zanzibar a connu un différend concernant la succession au trône promis à trois prétendants. Les Britanniques ont joué un rôle significatif en influençant le résultat, plaçant finalement Sayyid Hamed bin Thuwainy comme Sultan de Zanzibar sous certaines conditions. En 1896, à la suite du décès de celui-ci, Sayyid Khalid bin Barghash, l'un des prétendants au trône, s'est déclaré le nouveau Sultan. Cependant, les Britanniques, anticipant ce mouvement, ont demandé sa reddition. Refusant de se soumettre, Sayyid Khalid et ses partisans se sont barricadés dans le Bait al Hukum connu aujourd’hui sous le nom de « house of wonders ». Les navires de guerre britanniques, positionnés et prêts, ont donné à Sayyid Khalid un ultimatum pour évacuer le palais. Face à son refus, les navires de guerre ont lancé un bombardement dévastateur sur le palais et les forces du Sultan. En seulement 40 minutes, la guerre s'est terminée avec plus de 500 partisans de Sayyid Khalid tués ou blessés. Fuyant à l'ambassade allemande, Sayyid Khalid a finalement été emmené en Afrique orientale allemande, où il est resté dissimulé des Britanniques pendant des années. Cet incident a compliqué davantage les relations entre les Britanniques et les Allemands, conduisant à la rupture de l'accord de 1890 entre les deux gouvernements. L'histoire de Zanzibar est étroitement liée à ses relations diplomatiques avec divers pays, en particulier pendant le règne de Sayyid Said bin Sultan au XIXe siècle. La position stratégique de l'île et son commerce florissant en ont fait un acteur de premier plan dans le bassin de l'océan Indien. Bien que ses relations avec d'autres nations aient apporté prospérité et échanges culturels, elles ont également été entachées de conflits occasionnels et de litiges territoriaux. La brève guerre sur les rives de Zanzibar est un rappel des dynamiques géopolitiques complexes qui ont façonné l'histoire de l'île. Aujourd'hui, Zanzibar demeure un creuset de cultures et une destination prisée des voyageurs cherchant à s'immerger dans son passé et son présent vibrants.

  • Découvrez les histoires fascinantes de nos exceptionnels majordomes au Boutique Hotel Matlai

    Justus : 35 ans Justus a débuté son expérience dans l'industrie de l’hôtellerie en réalisant des études de gestion hôtelière, suivies de trois mois de mise en pratique sur l’île de Zanzibar. Son amour pour le service à la clientèle, son attention aux détails et ses excellentes capacités de multitâches l'ont amené à travailler comme serveur à Kiwengwa avant de rejoindre Matlai en tant que majordome en 2015. Fort d'une expérience de plus d'une décennie, Justus est un atout précieux pour notre équipe en tant que majordome en chef. Né et élevé dans la région de Mwanza au nord de la Tanzanie, les origines de Justus dans la tribu Luo apportent une perspective culturelle unique à son service. Il est extrêmement fier d'organiser des visites de l'île pour nos clients, mettant en valeur la beauté de Zanzibar tout en créant des expériences mémorables. Ramadhan: 31 ans Le parcours de Ramadhan afin de devenir majordome reflète sa passion pour l'industrie hôtelière. Après avoir fréquenté l'université ou il a acquis des connaissances spécialisées, il s'est aventuré dans le monde de l'hospitalité en Roumanie, commençant en tant que serveur. Au fil du temps, la dévotion et la détermination de Ramadhan l'ont amené à élargir ses compétences, et il est finalement devenu un barman compétent. Cette expérience diversifiée a enrichi ses capacités en tant que majordome, lui permettant d'offrir un service exceptionnel à nos invités. Originaire de la belle région de Mara au nord de la Tanzanie, l'héritage culturel de Ramadhan des tribus Sukuma et Kimu apporte une touche unique à ses interactions avec les invités. En tant que membre d'une grande famille polygame, Ramadhan a développé des qualités sociales ainsi que de la tolérance, des valeurs qui transparaissent dans son rôle de majordome. Derick: 38 ans Le travail de Derick en tant que majordome est façonné par son expérience. Ayant grandi dans le village de Nyamuswa, à l'ouest de la Tanzanie, Derick est profondément lié à l'agriculture indigène et à l'élevage de bétail. Cet héritage lui a inculqué un sens des responsabilités et de l'attention, qu'il retransmet dans son rôle de majordome à Matlai. Derick apprécie le fort esprit d'équipe et la coopération. Travailler en harmonie avec les autres départements garantit que les invités reçoivent un service et une attention inégalés pendant leur séjour. Son engagement à fournir une expérience harmonieuse et mémorable reflète la véritable essence de l'hospitalité de Matlai. Hashim: 22 ans Hashim a reçu une éducation dans la prestigieuse école « Jambiani Training Institute » à Zanzibar. Son engagement envers l'apprentissage et le développement professionnel transparaît dans son désir d'exceller dans tous les aspects de son rôle de majordome. Sa formation en gym acrobatique ajoute une touche unique aux célébrations du Nouvel An à Matlai, les rendant encore plus spéciales et inoubliables pour nos invités. Élevé dans le charmant village de Jambiani, Hashim a développé un fort sens de la communauté qui résonne profondément dans son service. Prendre le temps de comprendre les préférences de chacun de nos clients permet à Hashim de fournir des expériences personnalisées, créant des souvenirs précieux. Gideon: 36 ans Les premiers pas de Gideon en tant que majordome ont débuté avec des cours de gestion hôtelière et une variété de rôles dans différents complexes hôteliers tels que le Bluebay beach à Kiwengwa. Ayant grandi dans la région occidentale de Tabora en Tanzanie, les origines de Gideon dans les tribus Nyamwezi et Ngoni imprègnent un sens de la tradition et du respect qu'il véhicule dans ses interactions avec les invités. Parmi les nombreux aspects d'être majordome à Matlai, Gideon apprécie particulièrement le fort esprit d'équipe et l'organisation au sein de l'équipe des majordomes. Cet environnement collaboratif favorise une atmosphère chaleureuse et accueillante, garantissant que nos invités se sentent chez eux pendant leur séjour. Au Boutique Hotel Matlai, nous sommes fiers de notre engagement envers la communauté locale. Dans le cadre de notre initiative, nous invitons desétudiantslocauxdes écoles d'hôtellerie à nous rejoindre en tant que stagiaires majordomes pendant 3 mois. Ce programme leur offrenon seulement de l'expérience et une formation en hôtellerie, mais également la perspective d'un contrat de travail à l'issue de la formation réussie. Nous croyons en la valorisation des talents locaux et en l'autonomisation de notre communauté, et cette initiative reflète notre dévouement à créer un impact positif. Les origines diverses, les expériences et les héritages culturels de nos majordomes font d'eux des individusuniquesqui contribuent à l'essence même du Boutique Hotel Matlai. Leur dévouement à offrir des expériences personnalisées, réfléchies et inoubliables à chaque invité distingue véritablement notre hôtel en tant que destination de luxe et d'hospitalité exceptionnelle. Que ce soit un traitement apaisant à l'aloe vera ou une visite personnalisée de l'île, nos majordomes sont là pour s'assurer que votre séjour à Matlaisoitinoubliable. Hashim's acrobatic group

  • Délices culinaires de Zanzibar : un voyage gastronomique pour vos papilles

    Laissez-nous vous emmener dans une visite culinaire virtuelle, où vos sens seront en éveil avec les arômes exotiques et les saveurs appétissantes qui rendent la cuisine zanzibarite vraiment unique.La cuisine swahilie de Zanzibar reflète la longue histoire de conquête le long de la côte Est de l'Afrique par les Portugais, les Arabes et les Britanniques. Les immigrants arabes et indiens ainsi que les commerçants exercent la plus forte influence sur la cuisine swahilie. La spécialité la plus répandue parmi les habitants est l'Ugali, un plat d'accompagnement semblable à de la polenta à base de maïs, accompagné de viande, de poisson ou de curry de légumes, de légumes verts ou de lait. Vous voulez essayer ? Voici la recette de notre chef Saleh : • 250 g de farine de maïs • 1 cuillère à soupe de beurre • sel • pot avec 500 ml d'eau bouillante, beurre et sel (ajouter de la poudre de coriandre, 300 ml d'eau/200 ml de lait) Mélangez 1 cuillère à soupe de farine de maïs avec 1 cuillère à soupe d'eau, portez à ébullition dans une petite casserole et faites une bouillie fluide (utilisez une cuillère en bois et veillez à ce qu'elle ne touche pas le fond ou ne colle pas) ; ajoutez la bouillie à l'eau bouillante ou au mélange eau/lait dans le grand pot, puis ajoutez le reste de la farine, mélangez en déplaçant la cuillère en bois du centre vers le bord du pot pour former une pâte sans grumeaux, laissez cuire pendant 5 minutes jusqu'à ce que l'Ugali puisse facilement se détacher du fond du pot. Pour manger l'Ugali, prenez une petite boule de pâte avec vos doigts. Formez une boule avec votre pouce et utilisez-la pour accompagner le curry et les autres plats. Le premier arrêt de cette aventure culinaire est le monde aromatique des épices. Les exploitations d'épices de Zanzibar se vantent d'une incroyable variété de clous de girofle, de cannelle, de muscade, de cardamome et bien plus encore. Ces ingrédients parfumés servent de base aux plats emblématiques de l'île. L'une des spécialités les plus appréciées de l'île est le mélange zanzibarite appelé "Urojo" en swahili, une création de street food vibrante qui associe les saveurs de pommes de terre frites, de citrons verts et d'épices dans une soupe. Lors de votre promenade dans les rues animées de Stone Town, assurez-vous de goûter à ce plat local favori. Pour les amateurs de fruits de mer, Zanzibar est un véritable paradis. Des homards succulents et des crevettes aux poissons grillés imprégnés d'herbes aromatiques, les eaux de l'île regorgent de délices culinaires. Régalez-vous d'un festin de fruits de mer sur la plage, où les prises les plus fraîches sont préparées avec expertise pour mettre en valeur leurs saveurs naturelles. Aucune exploration culinaire de Zanzibar ne serait complète sans goûter à la Pizza de Zanzibar. Ne vous laissez pas tromper par son nom ; ce plat délicieux ressemble davantage à une crêpe salée farcie. Regorgeant de différentes garnitures comme de la viande hachée, des légumes et du fromage, ces délices croustillants sont une véritable spécialité locale et un incontournable lors de votre séjour. N'hésitez pas à venir dans notre restaurant Zatiny, où nos chefs talentueux confectionnent méticuleusement les Pizzas de Zanzibar. Pour étancher votre soif, ne manquez pas les jus rafraîchissants de Zanzibar à base de fruits locaux tels que l'ananas, la noix de coco et la mangue. Ces élixirs naturels offrent un répit parfait dans l'étreinte chaleureuse de l'île. En guise de bienvenue, à votre arrivée à notre hôtel, vous aurez l'occasion de savourer de l'eau de coco fraîche de notre propre jardin. Pour une touche tropicale supplémentaire, n'hésitez pas à demander d’ajouter du Malibu. Chez Matlai, nous sommes dévoués à vous offrir une expérience authentique zanzibarite, que ce soit dans votre hébergement ou dans notre restaurant Zatiny. Nos chefs passionnés s'inspirent du patrimoine culinaire de l'île, en utilisant les ingrédients locaux les plus frais pour créer des plats exquis qui mettent en valeur le meilleur des saveurs de Zanzibar. Régalez-vous de notre délicieux petit-déjeuner swahili, comprenant une variété de pains locaux, des haricots savoureux et de délicieuses boules de riz. Laissez-vous tenter par la célèbre soupe au crabe à la noix de coco préparée par chef Saleh, un chef-d'œuvre culinaire inoubliable qui illustre la richesse de la gastronomie zanzibarite. Pour une expérience vraiment personnalisée, nous vous proposons de réserver notre menu spécial swahili. Celui-ci vous fera découvrir des plats traditionnels tels que le riz Pilau aromatique, l'Ugali et la soupe Urojo. Nos majordomes seront ravis de répondre à vos préférences et de vous guider tout au long de ce voyage culinaire, en veillant à ce que chaque plat soit adapté à vos goûts. Préparez-vous à embarquer pour une aventure gastronomique comme nulle autre, en explorant les saveurs inoubliables de Zanzibar. Karibu sana ! (Bienvenue !)

  • Découvrez nos nouveaux traitements relaxants au Spa Bustani

    Chers clients, Nous sommes ravis de vous présenter les dernières nouveautés de notre magnifique sanctuaire de relaxation, le Spa Bustani. Notre talentueuse thérapeute, Lilian, est ravie de vous proposer deux nouveaux traitements apaisants qui vous emmèneront dans un voyage sensoriel unique. Préparez-vous à vous évader et à vivre une profonde relaxation avec notre massage Konokono, inspiré du massage aux coquillages swahilis, et notre massage aux pierres chaudes. Ces traitements exquis ont été spécialement conçus pour vous offrir une expérience inoubliable. Le massage Konokono, également connu sous le nom de massage aux coquillages, puise son inspiration dans les techniques ancestrales africaines qui allient douceur et profondeur. Des coquillages chauffés sont délicatement utilisés pour masser votre corps, créant ainsi une sensation apaisante et harmonieuse. Ce massage d'une heure est proposé au prix de 70 $ et constitue un moyen parfait pour se détendre, libérer les tensions accumulées et raviver vos sens. Pour ceux qui recherchent une expérience encore plus intense, notre massage aux pierres chaudes est le choix idéal. Des pierres chaudes sont placées sur des points spécifiques de votre corps, libérant une chaleur réconfortante qui pénètre en profondeur, détend les muscles tendus et améliore la circulation sanguine. Ce massage d'une heure est proposé au prix de 80 $ et garantit un état de tranquillité bienheureux. Les deux traitements sont disponibles dans notre Spa Bustani, où nos thérapeutes qualifiés veillent à votre confort et votre bien-être. Nous sommes ravis de vous informer que notre spa est ouvert non seulement aux clients de l'hôtel, mais également aux clients externes. Que vous séjourniez chez nous ou que vous souhaitiez simplement vous offrir une expérience de spa luxueuse, nos portes sont ouvertes pour vous accueillir. Offrez-vous une parenthèse de bien-être et laissez-vous transporter par l'ambiance enchanteresse du Spa Bustani. Permettez à nos thérapeutes dévoués de vous emmener dans un monde de sérénité et de rajeunissement. Réservez dès aujourd'hui votre massage Konokono ou massage aux pierres chaudes et embarquez pour un voyage de relaxation ultime. Nous sommes impatients de vous offrir une expérience de spa exceptionnelle qui vous laissera une sensation de fraîcheur, de vitalité et de renouveau.

  • 🌟 Découvrez Boutique Hotel Matlai : lauréat du choix des voyageurs TripAdvisor 2023 ! 🌟

    Évadez-vous vers un monde de luxe incomparable et de magie au Boutique Hotel Matlai, fier récipiendaire du prestigieux choix des voyageurs TripAdvisor pour 2023 ! Préparez-vous à être captivé par une expérience qui transcende l'ordinaire et embrasse l'extraordinaire. 🏝️ Le paradis retrouvé : Niché dans un paradis tropical préservé, le Boutique Hotel Matlai offre une retraite idyllique où les eaux turquoise scintillantes de l'océan Indien rencontrent les plages dorées de Zanzibar. Perdez-vous dans la beauté de cette destination exclusive, où tranquillité et délice vont de pair. 🌺 Une élégance inégalée : Plongez dans un univers d'élégance et de raffinement en franchissant les portes du Boutique Hotel Matlai. Les suites et les chambres, conçues individuellement, dégagent opulence et style, présentant un mélange harmonieux d'influences africaines traditionnelles et de confort moderne. Immergez-vous dans une atmosphère qui allie luxe et authenticité avec aisance. 🌅 Des vues à couper le souffle : Découvrez les vues époustouflantes qui vous attendent au Boutique Hotel Matlai. Que ce soit les couchers de soleil envoûtants sur l'océan ou les jardins tropicaux luxuriants qui vous entourent, chaque instant est une occasion d'être émerveillé par la beauté de la nature. Laissez-vous transporter dans un monde où règne la sérénité. 💫 Un service impeccable : Au Boutique Hotel Matlai, chaque besoin est anticipé et comblé avec le plus grand soin. Notre équipe dévouée de professionnels s'engage à offrir une attention personnalisée et à créer des souvenirs inoubliables pour chaque client. De votre arrivée à votre départ, attendez-vous à un service exceptionnel. 🍽️ Délices gastronomiques : Faites plaisir à vos sens lors d'un voyage culinaire hors du commun au Boutique Hotel Matlai. Nos chefs une symphonie de saveurs, en utilisant les ingrédients locaux les plus frais pour concevoir des chefs-d'œuvre gastronomiques qui vous laisseront en redemander. Des fruits de mer alléchants aux épices exotiques, préparez-vous à vivre une aventure culinaire. 🌟 Choix des voyageurs TripAdvisor 2023 : Joignez-vous à nous pour célébrer la reconnaissance accordée au Boutique Hotel Matlai en tant que lauréat du choix des voyageurs TripAdvisor 2023. Cette distinction prestigieuse est une preuve de notre engagement envers l'excellence et les expériences inoubliables que nous offrons à nos précieux clients. 🎉 Réservez votre escapade : Embarquez pour un voyage extraordinaire et plongez-vous dans l'enchantement du Boutique Hotel Matlai, lauréat du choix des voyageurs TripAdvisor 2023. Découvrez un monde où luxe, beauté naturelle et chaleureuse hospitalité se rejoignent pour créer une expérience inoubliable.

  • La meilleure période pour aller à Zanzibar

    Les saisons Contrairement à ce que les guides pourraient suggérer, Zanzibar peut être visité toute l'année car c'est toujours l'été ici. La température de l'air reste supérieure à 20 °C même la nuit, et la température de l'eau de l'océan Indien varie entre 25 °C et 28 °C, en raison de la situation équatoriale de l'île et du climat tropical influencé par les vents de la mousson. La mousson du nord (Kaskazi) s'étend de décembre à mars, dure trois à quatre mois et apporte des températures supérieures à 30°-35°C. A cette période, la côte est la plus agréable, car il y a souvent une légère brise. La mousson du sud-ouest (Kusi) s'étend d'avril à novembre et apporte avec elle la saison des pluies (Masika), qui commence généralement en mars ou avril et dure jusqu'à la fin mai. Les précipitations ne sont pas comparables à celles de votre pays d'origine. Parfois, il pleut abondamment pendant quelques heures, mais le soleil se lève rapidement. Pendant la saison des pluies, il y a moins de touristes à Zanzibar, ce qui se traduit par une atmosphère plus calme et de nombreuses offres spéciales. La saison sèche de juin à octobre offre des conditions de voyage agréables avec des températures comprises entre 25° et 28°C. Bien qu'il puisse y avoir de brèves pluies connues sous le nom de Vuli pendant cette période, le temps ensoleillé prévaut la plupart du temps. Il y a une courte saison des pluies en novembre, mais avec moins de précipitations qu'en avril ou mai. Saison sèche - saison des pluies Pendant la saison des pluies, il y a moins de touristes à Zanzibar, ce qui se traduit par une atmosphère plus calme et de nombreuses offres spéciales. La saison sèche de juin à octobre offre des conditions de voyage agréables avec des températures comprises entre 25° et 28°C. Bien qu'il puisse y avoir de brèves pluies connues sous le nom de Vuli pendant cette période, le temps ensoleillé prévaut la plupart du temps. Il y a une courte saison des pluies en novembre, mais avec moins de précipitations qu'en avril ou mai. Vêtements nécessaires ? En raison de sa proximité avec l'équateur, l'intensité du soleil dans la région peut être assez élevée, il est donc important de prendre des précautions contre les coups de soleil, par ex. B. Utiliser un écran solaire puissant. Si vous prévoyez d'aller vous promener sur la plage, porter un bonnet ou une casquette est une bonne idée. Bien que les températures soient généralement agréables le soir, il peut parfois y avoir un peu de vent, il est donc conseillé d'apporter un pull léger. Votre expérience ? Selon votre expérience, quand recommanderiez-vous de visiter Zanzibar ?

  • Avant de faire votre valise

    Quelques informations utiles Visa Les voyageurs à Zanzibar ont besoin d'un visa valide. Le coût est de 50 USD pour la plupart des nationalités (100 USD pour les citoyens américains) pour un visa à entrée unique, valable pour un maximum de trois mois. Si vous souhaitez éviter les longues files d'attente à l'aéroport, il est conseillé de demander votre visa en ligne à l'avance. Vous le recevrez également à votre arrivée à l'aéroport international de Zanzibar, il doit être payé par carte de crédit. Vaccination Pour Zanzibar, la vaccination contre la fièvre jaune est une condition d'entrée pour tous les voyageurs arrivant (y compris le transit aéroportuaire de plus de 6 heures) en provenance de pays où il existe un risque de transmission de la fièvre jaune. Zanzibar est considéré comme exempt de paludisme, mais en novembre 2020, il y a eu quelques cas. Veuillez contacter votre médecin pour plus d'informations. Paiements La monnaie officielle de Zanzibar est le shilling tanzanien (TZS). Les billets sont en coupures de 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 TZS. Cependant, si vous apportez de l'argent liquide, le mode de paiement préféré est le dollar américain. N'apportez que des factures datant de moins de 2006, car les factures plus anciennes peuvent ne pas être acceptées. Il n'y a pas de banque sur la côte est, mais il y a un guichet automatique à Paje. Il convient de noter que tous les guichets automatiques de Zanzibar ne distribuent que des shillings tanzaniens. Vous pouvez également retirer de l'argent à l'aéroport ou à Zanzibar City. De nombreux magasins et restaurants acceptent les cartes de crédit. Fuseau horaire et heure swahili Le fuseau horaire de Zanzibar est l'heure de l'Afrique de l'Est (EAT), qui est UCT (Universal Time Coordinated) plus trois heures. Cela signifie que Zanzibar a deux heures d'avance pendant l'heure d'Europe centrale (CET). La période swahili est différente de toute autre partie du monde. Les points de référence sont le lever et le coucher du soleil. La plupart des locuteurs du swahili vivent près de l'équateur, où le lever et le coucher du soleil se produisent en même temps entre 6h et 7h et 18h et 19h toute l'année. Le soleil levant est le début de la journée, donc 7h du matin correspond à 1h du matin en swahili.

bottom of page