top of page
  • Photo du rédacteurInge BB

Faits intéressants sur l'histoire de Zanzibar - Partie 1


Zanzibar possède une histoire riche et captivante de relations diplomatiques avec divers pays. Au XIXe siècle, pendant le règne de Sayyid Said bin Sultan, la position stratégique de Zanzibar et son économie robuste lui ont permis de maintenir des liens positifs avec les plus grandes puissances mondiales de l'époque. Cet article présentes les prouesses diplomatiques de Zanzibar, ses relations avec les puissances européennes, et l'intrigante histoire de la brève guerre qui s'est déroulée sur ses rivages.

1. La diplomatie de Sayyid Said bin Sultan
Au début du XIXe siècle, Sayyid Said bin Sultan, eminant souverain Omanais a accédé au trône de Zanzibar avec pour objectif de créer un empire économiquement fort entretenant des relations harmonieuses avec un grand nombre de nations à l’échelle mondiale. À cette époque, les côtes de l’île étaient animées par les navires marchands ainsi que les navires de guerre européens et américains. Malgré les batailles napoléoniennes qui faisaient rage en Europe et s'étaient étendues jusqu’à l'océan Indien, Sayyid Said a adopté une politique de neutralité, évitant de favoriser une nation en particulier. Il a ainsi maintenu pendant des années une marine puissante pour protéger son empire et dissuader les menaces potentielles.
Sayyid Said a entretenu des liens solides avec les Britanniques, qui exerçaient une influence significative en Inde. Ensemble, ils ont coopéré pour lutter contre les pirates en provenance d'Oman. La marine du Sultan a entretenu des échanges commerciaux solides avec des pays aussi lointains que la Chine ainsi que les Comores, Madagascar, Maurice et La Réunion. La position stratégique de Zanzibar et ses excellents ports en ont fait un point d'entrée essentiel pour les marchands du monde entier.
Sayyid Said a également encouragé l'installation de marchands européens à Zanzibar, concluant des traités commerciaux avec divers pays, dont les États-Unis. Le voyage du navire "The Sultanah" à New York en 1840, apportant des cadeaux au président américain, a mis en évidence les solides liens diplomatiques forgés par le Sultan.

2. L'arrivée portugaise à Zanzibar
Au début du XVIe siècle, les Portugais sont arrivés à Zanzibar, laissant une empreinte durable sur l'histoire de l'île. L'attaque injustifiée du commandant portugais Ruy Lourenco Ravasco en 1503 a créé de l'amertume parmi les habitants locaux, conduisant à une série de conflits et d'opposition contre la présence portugaise. Malgré une résistance initiale, l'influence portugaise dans la région a persisté pendant un certain temps.

3. La courte guerre de Zanzibar
À la fin du XIXe siècle, après la mort de Sayyid Ali bin Said, Zanzibar a connu un différend concernant la succession au trône promis à trois prétendants. Les Britanniques ont joué un rôle significatif en influençant le résultat, plaçant finalement Sayyid Hamed bin Thuwainy comme Sultan de Zanzibar sous certaines conditions.
En 1896, à la suite du décès de celui-ci, Sayyid Khalid bin Barghash, l'un des prétendants au trône, s'est déclaré le nouveau Sultan. Cependant, les Britanniques, anticipant ce mouvement, ont demandé sa reddition. Refusant de se soumettre, Sayyid Khalid et ses partisans se sont barricadés dans le Bait al Hukum connu aujourd’hui sous le nom de « house of wonders ».
Les navires de guerre britanniques, positionnés et prêts, ont donné à Sayyid Khalid un ultimatum pour évacuer le palais. Face à son refus, les navires de guerre ont lancé un bombardement dévastateur sur le palais et les forces du Sultan. En seulement 40 minutes, la guerre s'est terminée avec plus de 500 partisans de Sayyid Khalid tués ou blessés.
Fuyant à l'ambassade allemande, Sayyid Khalid a finalement été emmené en Afrique orientale allemande, où il est resté dissimulé des Britanniques pendant des années. Cet incident a compliqué davantage les relations entre les Britanniques et les Allemands, conduisant à la rupture de l'accord de 1890 entre les deux gouvernements.
L'histoire de Zanzibar est étroitement liée à ses relations diplomatiques avec divers pays, en particulier pendant le règne de Sayyid Said bin Sultan au XIXe siècle. La position stratégique de l'île et son commerce florissant en ont fait un acteur de premier plan dans le bassin de l'océan Indien. Bien que ses relations avec d'autres nations aient apporté prospérité et échanges culturels, elles ont également été entachées de conflits occasionnels et de litiges territoriaux. La brève guerre sur les rives de Zanzibar est un rappel des dynamiques géopolitiques complexes qui ont façonné l'histoire de l'île. Aujourd'hui, Zanzibar demeure un creuset de cultures et une destination prisée des voyageurs cherchant à s'immerger dans son passé et son présent vibrants.
7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page